Leadership ou membership, est-ce la même chose ?

Suite à une réflexion personnelle que j’ai pu mener ces derniers mois, je me suis interrogé sur mon type d’équipe idéale mais surtout, sur mon type de management idéal. C’est pourquoi, je suis très vite tombé sur des notions de « leadership » ou encore de « membership ». Avant d’aller plus loin, je souhaite poser les bases de ma définition de ces deux termes.

Leadership

Arrêtons nous un instant sur le leadership. On peut définir cette notion comme la capacité d’un individu à mener ou conduire d’autres individus dans le but d’atteindre un objectif commun. Autrement dit, une personne a une vision, un objectif et souhaite fédérer une équipe autour d’elle pour y parvenir. Il existe malheureusement des côtés néfastes à ce rôle de « leader ». En effet, si une ou plusieurs personnes ne partagent pas la même vision que le leader, il peut exister un fossé qui se creuse de plus en plus et ainsi créer des tensions et des dissonances. N’oublions pas qu’au départ, c’est le leader qui porte sa vision et qu’il doit la partager aux différents membres de son équipe. Il faut donc bien choisir ces leaders !

Membership

En parallèle du leadership, et non en opposition, on parle également d’une autre notion, le membership. L’état d’esprit est différent du leadership. C’est le collectif avant tout. La vision et les objectifs sont partagés par tout le monde et tout le monde tire dans le même sens. Aucun membre de l’équipe ne se met plus en avant qu’un autre. Il n’y a pas de véritable chef et les décisions sont prises de manières communes. On est vraiment sur une strate horizontale. En prérequis, il est important d’avoir la capacité et l’envie de collaborer, ainsi qu’une grande confiance envers tous les membres de l’équipe pour que cela fonctionne.

Aucune description de photo disponible.

Mon Retour D’Expérience

Depuis que je travaille, j’ai eu la chance de pouvoir croiser des « leaders » et des « members » . Je peux dire aujourd’hui ce que je n’aime pas chez certains leaders, c’est leur côté à imposer les choses. En parallèle, ce que je n’aime pas chez certains members, c’est leur côté attentiste. Les deux rôles sont complémentaires et nécessaires pour atteindre un objectif commun.

Une notion que je n’ai pas encore évoquée, est la notion d’engagement. En effet, ce qui peut différentier un bon leader d’un mauvais, est pour moi, l’engagement qu’il demande aux membres de l’équipe. On peut également parler de la prise d’initiatives laissée par le leader.

L’intelligence n’est pas contagieuse

Alain Goudsmet

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Francis Boyer

En conclusion

C’est pourquoi, pour répondre à la question initiale, je pense que la distance est mince entre les deux notions.
Prendre la posture de membership permet de laisser l’opportunité à tous les membres de l’équipe de s’engager, d’apporter des idées pour atteindre un objectif final commun. Cela va permettre à l’équipe de faire émerger des idées et d’utiliser l’intelligence collective pour aller encore plus loin dans la réflexion.
Prendre la posture de leadership nécessite pour sa part, de bien faire comprendre sa vision et surtout, de bien la partager. Il faut également ne pas hésiter à impliquer l’ensemble des membres de l’équipe pour donner du sens au travail de toute l’équipe.

Tout dépend donc de vos envies 😉 Enjoy !

Donner du sens au travail : 7 pistes pour vous aider - Cadremploi

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments