Opquast – Maîtrise de la qualité en projet Web

Aujourd’hui je vais vous parler de qualité web et d’accessibilité au travers d’une certification que j’ai passée et obtenue 🙂 – Opquast 

Cette formation permet de se pencher sur les différents thèmes de la Qualité du Web : notamment sur le référencement, l’ergonomie, l’accessibilité ou encore la sécurité. Mais avant de rentrer dans le détail de la formation, mettons nous en situation !

La qualité web dans mon quotidien

Comme vous le savez déjà je suis un développeur, sur les techno du web, et principalement ce qui touche au Front-end. Si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire ma présentation ici – Présentation de Cyril

Lors de mes missions chez le client, j’estime que mon travail ne se contente pas de seulement développer telle ou telle fonctionnalité demandée, mais d’avoir un rôle de conseil et d’accompagnement.
De ce fait, lorsque le PO (oui je boss très souvent dans des contextes agiles), vient avec l’idée de placer des encarts de pubs, ou encore d’ajouter un formulaire en plusieurs étapes, ou d’ajouter une vidéo, mon rôle de Software craftsmanship intervient, et plutôt que de répondre

Bien-sûr on embarque ça pour le sprint et ça sera fait.

Je vais plutôt avoir un discours qui va remettre en question les choix ou du moins m’assurer que tout a été pensé.

Ok très bien pour la vidéo, vous avez bien intégré les sous-titres ?

Ok pour le formulaire, vous avez prévu quoi comme design pour la page de récapitulatif avant la soumission ? C’est validé par le design ?

Ah cool on a un partenariat avec XXX pour la publicité, du coup on applique quel design pour différencier nos articles et ne pas les confondre ?

Et bien souvent à toutes ces questions, j’ai le droit à une réponse : « non »…

En général à ce moment là, je vais creuser un peu plus, en demandant pourquoi ? Et bien trop souvent nous avons les mêmes réponses :

  • Pas besoin de sous-titres, tout est dit dans la vidéo
  • Oh ça va le formulaire n’est pas si long, l’utilisateur se souviendra de ce qu’il a saisi
  • Pourquoi les différencier, c’est pas comme ça qu’on va augmenter le taux de clic !

Et encore je vous épargne d’autres réponses qui sont à la limite de l’entendable.

C’est à ce moment que mon rôle d’accompagnement dans le dev et de conseil prend tout son sens pour faire comprendre l’intérêt de telle bonne pratique ou de telle façon de faire.

Une petite anecdote

Lors d’une de mes missions, je travaillé sur une interface d’admin utilisée par les employés de la société.
Un cas classique, un tableau avec plein de lignes, et au début de chaque ligne, une petite pastille de couleur :

  • rouge -> c’est en erreur
  • vert -> c’est en succès
  • gris -> c’est à traiter

Le besoin était alors d’ajouter un nouveau statut avec une autre couleur. Lors d’un poker planning, j’ai surpris l’ensemble de mes collègues en mettant un poids plus élevé que leurs estimations sur cette US.

Si vous n'êtes pas à l'aise avec les estimations ou la vélocité, dites-vous qu'il ne s'agit que de donner un indice sur la difficulté de la demande. Cela nous permet de savoir si le besoin est réalisable dans le temps alloué en le mettant en parallèle avec d'autres besoins .

A l’étonnement de tous mes collègues, j’ai alors justifié mon choix :

Je comprends que cela vous surprend, sachez que je suis d’accord sur l’estimation concernant l’ajout du nouveau statut. Cependant, j’aurais voulu pousser plus loin, en revoyant les statuts déjà en place. Il serait intéressant d’ajouter un libellé en plus de la couleur.

Mes collègues, et le PO surtout, me demandent pourquoi prendre du temps pour revoir quelque chose en place et fonctionnel ?

Il faut savoir que dans l’entreprise, il y avait 2 personnes daltoniennes que je connaissais personnellement. Elles m’avaient remonté en off que les pastilles de couleur, pour elles, n’avaient aucun sens. C’était des pastilles de gris différents, illisibles et incompréhensibles.

Nous avons donc pris plus de temps sur ce besoin pour pouvoir revoir ce qui peut paraître un détail. Il s’est avéré qu’en plus des 2 personnes daltoniennes, il y avait aussi d’autres personnes avec des problèmes de vue différents. Ils nous ont fait un feedback hyper positif sur cette modification.
Cela a profité à tout le monde en apportant de la lisibilité pour tous, peu importe le contexte d’utilisation.

Pourquoi la certification Opquast ?

Penser à l’accessibilité c’est bien, avoir un avis aussi, mais avoir de la crédibilité peut être compliqué lorsqu’on affirme :

Encadrer le champ en erreur n’est pas suffisant nous devons ajouter un message explicite qui détail l’erreur

Avec une équipe qui vous connait ça va, mais ça peut se compliquer dès que vous vous adressez à des inconnus ou à un client. C’est là que la certification Opquast intervient pour gagner en crédibilité et apporter du poids à ce que l’on dit.

Une analogie simple, vous voulez réparer votre voiture, qui allez-vous croire de préférence ? Votre voisin ou votre garagiste ?

Opquast c’est quoi exactement ?

Une sensibilité

Opquast ce n’est pas seulement un badge que je peux afficher fièrement. C’est une formation et j’irai même plus loin, c’est un état d’esprit.

Je suis handicapé, mon handicap est invisible, les problèmes d’accessibilité me touchent à titre personnel. Souvent c’est surtout de l’ignorance dont on est victime au quotidien. Un moyen pour moi de combattre cette ignorance c’est de mettre un point d’honneur au respect de la qualité web. Cela permet ainsi d’assurer l’accès au web à tout le monde.

Il n’y a pas d’utilisateur dit « normal », il y a une multitude d’utilisateurs dans des contextes d’utilisation différents (lecteur d’écran, vision altérée, incapacité physique, etc.).

Si vous voyez les handicaps comme une multitude de contextes d’utilisation alors vous êtes déjà sur la bonne voie 😉

Une formation transverse

La formation Opquast s’adresse à tous les métiers liés au web, qu’ils soient techniques, rédactionnels, ou encore commerciaux. Dès que vous travaillez dans un contexte web, la formation sera toujours intéressante.

Le but

Grâce à une check-list de 240 bonnes pratiques (à la date ou j’écris l’article) la formation nos donne des clés pour nous aider à améliorer nos sites et ainsi l’expérience de nos utilisateurs.

Améliorer l’expérience utilisateur, mais comment ?

Tout ça vous l’apprendrez lors de la formation. Elie Sloim – Président et fondateur d’Opquast – et son équipe le feront bien mieux que moi 😉 je leur laisse donc cette tâche.

Mais je peux évoquer les grandes lignes.

Comme dit plus haut, Opquast met à disposition une Check-list de référence des 240 bonnes pratiques.

Grâce à cette check-list, l’ensemble des équipes pourront se comprendre et parler de la même chose pendant toutes les étapes de conception d’un site .
Avoir un référentiel commun ça permet de mieux se comprendre.

En plus de ça, les équipes d’Opquast ont fait un travail remarquable sur la conception de ces 240 bonnes pratiques. Elles sont avant tout simples à comprendre, réalistes dans leur application et universelles.

Le mot de la fin

Si vous voulez en savoir plus, n’hésitez pas et rendez vous sur le Site d’Opquast. Là, vous aurez toutes les informations nécessaires et si la curiosité vous pique, il ne vous reste plus qu’à passer votre certification 😉

Je vous mets le lien vers une super vidéo sur l’accessibilité que je vous recommande fortement [DevFest Nantes 2019] Au delà des couleurs, des interfaces adaptées au daltonisme

One more thing

Je vous laisse allez voir par vous même mon magnifique diplôme : Hue Cyril – Certification Opquast – Maitrise de la qualité en projet Web !

J’ai obtenu ma certif avec un score de 885/1000 ce qui me permet d’arborer ce magnifique badge.
À savoir que le score correspond à un niveau. Entre 800 et 899 c’est le niveau Avancé. Vous pouvez avoir le niveau Expert à partir de 900 points. Il faut avoir un minimum de 500 points être certifié. Vous trouverez ici le détail Certifications – scores

Voici mon super badge !

S’abonner
Notifier de
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments